Comment détecter les faux profils


Apprenez à détecter les faux profils sur internet en 7 points. Cet article propose une méthode complète et simple, vous expliquant pas à pas comment procéder, ainsi qu’une sélection d’outils vous permettant de facilement détecter quand vous rencontrez un faux profil sur la toile.

Les réseaux sociaux font désormais partie de notre vie quotidienne… Sauf si vous vivez dans une grotte ou si vous êtes complètement réfractaire à ce concept (et nous pouvons le comprendre !), vous possédez certainement plusieurs comptes dit « sociaux », que cela concerne votre vie quotidienne (Facebook ou Twitter par exemple), votre vie professionnelle (Viadeo ou Linkedin), votre vie sportive ou associative  (on peut citer jogg.in) et pourquoi pas sur des sites de rencontre (Adopteunmec, Meetic, Lovoo ou Tinder) si vous êtes en recherche de l’âme sœur.

Que ce soit sur les réseaux sociaux ne favorisant pas l’anonymat (Facebook, Viadeo, Linkedin) ou au contraire sur les réseaux sociaux « favorisant » l’anonymat (de façon générale tous les sites de rencontre, mais également des services de visio-conférence comme Skype), vous avez certainement reçu des demandes de connexions provenant de personnes totalement inconnues.

Si dans certains cas ces personnes « vous veulent du bien », il n’en n’est rien pour la majorité de ces demandes de contact que vous recevez. Ces demandes sont, pour la plupart des cas, émises par des faux profils, ou encore des fake profiles dans la langue de Shakespeare.

A titre d’exemple, une étude récente publiée sur http://sputniknews.com/ annonce que seulement 3 femmes sur 10000 (!!!) ont des profils réels sur le site Ashley Madison (site qui s’est vu récemment  cloué au pilori d’internet  après la divulgation des adresses mails de ses membres par des pirates).

Forts de notre pratique et de notre expérience en recherche et en recoupement d’informations sur internet (voir notre test e-réputation appliqué à la recherche d’informations sur un contact rencontré sur un site de rencontre), nous allons vous dévoiler ici quelques astuces et principes pour détecter les faux profils sur internet. Certains outils existent (nous le verrons), mais nous recommandons vivement la sensibilité et l’intuition humaine pour vous guider dans votre diagnostic.

Rendez-vous donc sur le site d’où provient la demande de mise en relation.

  1. Vérifiez les photos

Les photos sont les premiers éléments « tangibles » à vérifier.

Affichez la page de la personne en question et si la page n’est pas bloquée par des paramètres de confidentialité, récupérez les photos.

Tout d’abord, même si cela n’est pas vérifiable à 100%, une personne avec une seule photo sur son profil est louche. Méfiance donc.

Il vous faut à présent analyser les photos. Rendez-vous sur Google Images, et uploadez les photos, une à une. Si la photo a été volée sur internet, il vous sera facile de trouver la personne à qui elle appartient et vous aurez alors la certitude que le profil en question est faux.

Vous pouvez également utiliser Tineye (https://www.tineye.com/) qui est parfois plus pertinent que Google Images. Si l’image se retrouve associée à plusieurs identités numériques, Tineye vous le dira !

Attention : certaines personnes ont atteint le niveau 2 de l’arnaque et n’hésitent pas à modifier ou retoucher certaines images pour éviter l’identification de leur vrai propriétaire. Heureusement, dans la plupart des cas ces modifications sont mineures et peuvent être contrecarrées relativement facilement. La plus connue des ces modifications consiste à transformer l’image par une symétrie axiale, la rendant « inconnue » des moteurs de recherche d’image. Essayez donc de faire cette transformation sur l’image dont vous disposez et relancez la recherche!

Enfin les images sont parfois porteuses de nombreuses informations. Vous pouvez « faire parler » ces images, n’hésitez pas à zoomer, pour afficher des textes localisant la photo, des arrières plans spécifiques etc.

  1. Vérifiez l’activité du profil suspect

Dans le même ordre d’idée, tout ce qui est écrit sur la page du profil suspect doit être analysé et passé au crible. Encore une fois ces considérations ne sont pas sûres à 100% mais une fois accumulées, le risque de se tromper est moindre.

Vérifiez donc le nombre de contact du faux profil suspecté. S’il est trop faible : c’est louche. S’il est trop grand (on parle de plus de 1000 personnes) :  c’est louche également. Si la personne en question n’interagit jamais, n’a pas d’attirance pour certains sujets, pas de participation à des groupes : c’est louche, risque de faux profil !

  1. Vérifiez l’orthographe

C’est évident, mais… Bien sûr, tous les zéros de l’orthographe ne sont pas des brouteurs, mais si la personne a une fâcheuse tendance à faire de très grosses fautes d’orthographe : c’est louche, risque de faux profil !

  1. Vérifiez la cohérence du profil

Si la personne habite au Canada, des voyages fréquents aux USA ne sont pas impossibles. Ce qui est moins le cas pour une personne habitant à Strasbourg.

Penchez-vous aussi sur les dates d’anniversaire : les dates tapées à la va-vite 1/1 ou 31/12 sont « souvent » associées à de faux profils.

Aussi, un cas déjà rencontré : certains « arnacoeurs » pensent à se dissimuler derrière un pseudonyme sur Facebook notamment. Ils partent de leur profil réel « Jean Dupond » et le transforme en pseudo « Tinder Lover ». Mais il arrive parfois que ces petits malins oublient de changer l’url d’accès de leur profil, ce qui permet de détecter la véritable identité de la personne qui se cache derrière un pseuo sur Facebook, en lisant directement le prénom-nom dans la barre d’adresse de votre navigateur!

  1. Questionnez la personne

Vérifiez la cohérence de la personne suspectée en lui posant des questions. Sur son lieu de vie ou de travail par exemple. Si le profil est faux, il n’est pas impossible que la personne se contredise (dites-vous que vous n’êtes pas seul en discussion avec elle et qu’elle peut vite s’emmêler les pinceaux), donc ne pas hésiter à poser des questions volontairement précises et déstabilisantes.

  1. Analysez les requêtes de la personne suspecte

Si votre contact demande des photos de vous en tenue d’Eve ou d’Adam ou s’il souhaite vous voir tout de suite sur Skype : méfiance ! Et surtout n’accédez pas à ses demandes.

  1. Faites du recoupement d’informations

Nous n’allons pas dévoiler ici comment nous travaillons, mais profitez de l’ensemble des informations présentes sur la page de la personne suspecte. Les pseudos sont porteurs d’informations. Soit la personne agit sous pseudonymes soit son identité est associée à un pseudo par l’intermédiaire d’application ou de comptes associés au profil. Faites votre « enquête » sur ces pseudos en utilisant au maximum les possibilités de recherche Google, notamment sur les forums, blogs et autres. A ce sujet, voir l’excellente démonstration de Jean Marc Manach qui est remonté sur un militant du FN de 15 ans (nous vous laissons chercher pour l’occasion… Petit entrainement).

 

Des outils pour détecter les faux profils

Dans ce monde numérique, existe-t-il des outils permettant de détecter à coup sûr (ou presque) les faux profils sur Facebook ou autre ? Comme un détecteur de mensonge appliqué aux profils des réseaux sociaux ? Et bien notre réponse est plus que mitigée.

Nous avons essayé l’extension Chrome appelée « Fake FB Chrome » et sommes un peu réservés sur ses résultats. Si les profils présentés à son analyse ont été identifiés comme authentiques, nous avons eu quelques difficultés à juger de la pertinence d’un tel outil sur des fakes. Nous avons cherché sur Facebook et nous sommes arrivés à en trouver un… De là à dire qu’il l’est vraiment…

Si vous voulez vous faire votre propre opinion, télécharger ce plugin à cette adresse : http://fakefb.eu, cliquez sur « Essayez » puis « Ajoutez l’extension ». Une fois l’extension ajoutée une petite icône apparaîtra en haut à droite de votre navigateur Chrome. Il vous suffira de cliquer sur cet icône lorsque vous êtes sur une page Facebook pour déterminer si le profil est faux ou réel.

Enfin notre veille sur le sujet nous a permis de détecter une application en béta testing actuellement, a priori uniquement sur le territoire indien (nous avons essayé de télécharger l’application mais sans succès). Cette nouvelle application se nomme « FakeOff« , et vous pouvez en savoir un peu plus sur leur site. Si vous avez plus de succès que nous dans le téléchargement de ce détecteur de faux profils sur Facebook, faites le nous savoir!

N’hésitez pas à l’essayer et à nous faire vos retours ici !

Faux profil Tinder

Nous souhaitions appuyer dans cette partie sur le cas particulier de Tinder, ce nouveau site de rencontre très à la mode. Les profils sont liés aux comptes Facebook et avec un peu de pratique il est assez aisé de retrouver la personne que vous avez en face et ainsi détecter si son profil Tinder est faux. Nous avons détailler précédemment cette procédure dans un article faisant un petit historique de l’anonymat et des sites de rencontre. Pour retrouver cette procédure, cliquer sur ce lient : Détection faux profil Tinder

Signaler le faux profil

signaler faux profils

Enfin, une fois que vous avez la certitude d’avoir détecté un faux profil, n’hésitez pas à le signaler et à en faire profiter la communauté (plus exactement à le tenir écarté de la communauté internet).

Pour se faire, il existe plusieurs sites de signalement. Sur Facebook par exemple : https://www.facebook.com/help/167722253287296#Comment-signaler-un-faux-compte

Ou plus généralement sur le site du Ministère de l’Interieur (https://www.internet-signalement.gouv.fr) mais attention pas de signalement de suspicion, signalez une fois que vous êtes sûr).

Bonne détection !

2 Responses so far.

  1. Antony de Vars dit :

    Excellent! Merci pour ses astuces pour démasquer tous ces faux profils qui envahissent internet!
    Sympa aussi l’article dans le paragraphe « recoupement d’informations »… J’ai cherché et je l’ai trouvé!

  2. RAYESTE dit :

    Oui, bonne analyse et votre travail, merci !

    Salutations et bonne continuation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.